Week-End Interclub : 1er tour gagnant

2017-2018
News
Week-End Interclub : 1er tour gagnant

Publié il y a 5 mois par

 

Les couleurs de l’ECO-CJF ont brillé ce week-end à Joué les Tours et à Tours ! Ce sont deux armées de tee shirts violets, aux peintures de guerres, à l’ambiance de feu et à la motivation sans faille qui se sont exprimées samedi et dimanche sur les pistes. Et le spectacle a été de taille ; records et belles performances ont été les maitres mots de ce week-end pour les deux équipes. La première à entrer en lice, samedi à Joué les Tours, s’est imposée avec 34 921 points et se classe 2ème de l’ensemble des équipes de la région matchant en nationale 3. La seconde, qui a pour sa part foulé la piste de Tours dimanche, totalise pas moins de 53 257 points et obtient la seconde place du tour national des interclubs. Retour sur un week-end riche en réussite et en bonne humeur.
Samedi, tout d’abord, c’est surmotivée que l’équipe réserve a ouvert le bal des interclubs. Malgré un arrêt temporaire de la compétition et une fin tardive, c’est une pluie de belles performances qui s’est abattue à Joué les Tours. Les maillots vert et violet ont su se faire remarquer tout aussi bien sur la piste que sur les sautoirs et les aires de lancers. Du côté des courses, on pourra citer les belles performances de nos coureurs de 100m, Clémence Chavanneau et Matheo Lada, qui réalisent respectivement 12’86 et 11’76. N’oublions pas de mentionner Esther Leroy et Valentine Saudubray-Michel qui se sont alignées au départ du 100m haies alors que ce ne sont pas des hurdleuses. C’est aussi ça, l’esprit des interclubs, dépanner pour éviter le 0 et on ne le fait jamais assez remarquer. Malheureusement, du côté de l’équipe masculine, le 110m haies n’a trouvé personne et on peut déplorer un double 0. Sur la distance supérieure, en revanche, Floryan Guillemot a bouclé le 400m haies en 58’73, ce qui est plutôt une belle rentrée pour ce jeune athlète encore cadet. Côté demi-fond, on citera la victoire probante d’Apolline Moreau sur 3000m en 11min18. Les sautoirs, quant à eux, ont encore une fois traduit cet esprit si cher aux interclubs. Si on a pu y observer les spécialistes de la discipline s’exprimer, ce sont aussi des athlètes ayant à cœur d’éviter le 0 qui ont pris part aux différents concours. Il est à ce titre possible de citer Ophélie Parnoix qui a sauté à la perche ou Lucas Veiber qui s’est présenté au triple saut. Du côté des aires de lancer, les plus belles performances viennent de l’équipe féminine. Sandrine Stevens a par exemple réalisé 28m16 au disque et Noa Jean-Elie, pour sa première année d’athlétisme, a envoyé le javelot à 31m28. Malheureusement, côté masculin, une absence est à déplorer parmi les lanceurs de javelot, ce qui a engendré un nouveau 0. La marche féminine a aussi manqué d’une seconde représentante. En revanche, côté masculin, si l’équipe inscrite sur le papier ne comptait aucun marcheur, ce sont pourtant deux maillots de l’ECO-CJF qui se sont présentés sur la ligne de départ. Un grand merci à Christophe Etchegaray et Stephane Morin, qui ont accepté de prendre part à la course pour éviter de perdre trop de points alors qu’ils n’ont pour autant jamais fait de marche. Dans cette ambiance si propre aux interclubs, les relais ont clôturé dans la bonne humeur cette première journée d’interclubs. C’est donc grâce à tous les sprinteurs, demi-fondeurs, marcheurs, sauteurs et lanceurs mais aussi grâce à tous ceux qui se sont dévoués pour combler les épreuves vides que l’équipe réserve s’est imposée samedi soir à Joué les Tours. Le deuxième tour aura lieu à Châteauroux dans un peu plus d’une semaine et il faudra de nouveau porter haut et fort ce violet et ce vert qui nous vont si bien. Nul ne doute que les trous de ce premier tour seront comblés et que les performances seront encore meilleures afin que le club rayonne sur le stade castelroussin. C’est ça aussi l’esprit des interclubs, des performances pour l’équipe et une équipe qui pousse à donner le meilleur de soi-même.
 
 
Dimanche, ce fût au tour de l’équipe fanion d’entrer en piste à Tours. Sous un beau soleil et un ciel sans nuages, l’équipe a montré ce qu’elle savait faire de mieux et se sont des concours et des courses de qualité qui se sont succédés toute la journée. Pour quasiment tout le monde, il s’agissait de la première compétition de la saison et l’entrée en matière a été des plus belles. Après que nos deux capitaines Alex Ferrand et Maxence Chedeau aient motivé l’équipe à coup de chants et de discours encourageants, c’est prêt à en découdre que chacun présenté à son ou ses épreuves. Et le ton a été donné par nos marcheurs. Aymeric Hue, tout d’abord réalise un très joli chrono de 23min35 au 5000m et remporte aisément la course. Côté féminin, Gwladys Brusseau boucle son 3000m en 15min48. Notons la très belle progression d’Emeline Galland, nouvelle dans la discipline, qui explose son record en l’abaissant à 19min35. Ces belles performances ne sont que le début d’une journée riche en records et en performances de haut niveau. En effet, sur le 200m, les prometteurs espoirs Carla André et Amaury Golitin réalisent respectivement des chronos N3 et N2, avec pas moins de 24’47 pour la première citée et 21’12 pour le second nommé. Nos hurdleurs ont aussi brillé avec 14’66 réalisé sur le 100m haies par Emmanuelle Orlay et 14’83 réalisé par Morgan Fournier sur le 110m haies, deux performances N4. Elise Trynkler a également offert un très beau 400m à l’équipe, bouclé en 55’34. Du côté des sautoirs, notre tête d’affiche Stanley Joseph réalise un superbe concours et passe 5m60. Il se rapproche grandement des 5m70 demandés pour participer aux championnats d’Europe de Berlin et nul ne doute qu’il parviendra à s’en affranchir. Côté féminin on notera le beau doublé au triple saut d’Emmanuela Edume et de Maellia Dubourg, qui réalisent dans l’ordre 12m12 et 11m63, battant toutes deux leur record. Les belles performances viennent pour les lancers du disque et du javelot. En ce qui concerne le premier cité, Linda Kalemba Kayembe, pour sa première année cadette, expédie son disque à pas moins de 35m61. Le second athlète phare du club, Lolassonn Djouhan, signe lui aussi une très belle performance avec 62m15, le plaçant à un peu plus d’1 mètre des minimas européens. On peut également noter les 38m réalisés par Maelys Guedet au javelot ainsi que les 43m79 réalisés par Julien Douhot, pour qui ce n’est pas la spécialité. Il ne s’agit là que d’un aperçu de tout un ensemble de belles performances dont le club et chaque athlète peuvent être fiers. En tête du classement avant les relais, les 4*100 ont malheureusement été victimes de problèmes de transmission, se soldant d’un double 0 pour l’équipe. En revanche, les 4*400 nous ont offert un joli spectacle et une ambiance survoltée pour clôturer en beauté ce premier tour des interclubs. L’équipe se classe 1ère de sa poule, malgré deux disqualifications et engrange ainsi 1000 points supplémentaires pour le second tour. A Coulaines, dans une semaine, l’équipe devra une nouvelle fois se surpasser, à l’image de ce week-end réussi, et chaque athlète devra montrer une fois de plus ce dont il est capable. En effet, si chaque coureur, si chaque relais passe la ligne en ayant donné le meilleur de lui-même, si chaque sauteur s’envole le plus haut et le plus loin possible, si chaque lanceur expédie de toutes ses forces, alors la montée est envisageable et serait la plus belle des récompenses.
 
 
L’ensemble des athlètes de l’ECO-CJF nous ont donc ce week-end offert un très beau spectacle. Mais n’omettons pas non plus nos officiels, nos juges et nos entraineurs, qui ont quasiment tous été présents samedi soir jusque tard dans la nuit, mais aussi dimanche matin au départ du bus de l’équipe fanion, avec seulement quelques maigres heures de sommeil derrière eux. Chaque athlète a pu pleinement s’exprimer sur la piste tout au long du week-end, et c’est en grande partie grâce à eux, ne l’oublions pas !
 
 
 

Athlétisme compétition

Vidéos associées

1er tour interclub équipe1 : tours

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter